🌱

Vous poser les bonnes questions

Avant de vous lancer à corps perdu dans Linkedin et la création de contenus, vous devez être honnête avec vous-même et vous poser les bonnes questions.

Identifier votre objectif

3 types d'objectifs :

  1. Crédibilité : Est-ce que vous cherchez de la crédibilité ? Être identifié comme l’expert sur votre domaine ? Faciliter vos relations commerciales actuelles ? Utiliser votre Linkedin pour créer du contenu utile pour vos clients ?
  2. Visibilité : Est-ce que votre but est de gagner en visibilité sur ce que vous faites ? À inspirer ? À raconter ? À booster votre égo ? À augmenter votre réseau actuel ?
  3. Conversion : Est-ce que vous cherchez absolument des nouveaux clients ? Principalement à convertir vos leads, à en trouver, à créer un marché ?

Votre stratégie s'adaptera en fonction de votre objectif.

Si votre but n'est pas de faire 200 likes, mais d'être reconnu comme un expert par vos clients actuels, vous aurez probablement intérêt à réduire le nombre de sujets et adapter votre tonalité. Mais si vous écrivez pour avoir beaucoup de likes, rencontrer des gens, vous aurez peut-être intérêt à adapter une stratégie "clickbait" et inspirationnelle.

💡

Si votre objectif est d'avoir des likes sur vos contenus et de flatter votre ego, il n'y a aucun de mal à ça. Nous avons accompagné certains dirigeants dont le seul but était de s'amuser. Linkedin peut être vu comme un média, un réseau professionnel, mais aussi un "jeu". De nombreux créateurs appellent d'ailleurs cela le "Linkedin game".

La stratégie consistant à faire des posts davantage grand public pour attirer plus de likes peut être tentante, mais la visibilité n'est pas corrélée à la crédibilité. Gardez cela en tête.

Premières questions à vous poser :

  • Pourquoi je veux créer du contenu sur Linkedin ?
  • Quels sont mes objectifs ?

Définir votre cible

Les créateurs de contenu ont tendance au départ à viser trop large. Vous n’avez pas besoin de parler à toutes les Monique sur Linkedin.

Votre but est de parler à la fois à vos pairs, vos prospects potentiels et votre audience.

Vos pairs interagiront avec votre contenu et amélioreront votre visibilité. Vos prospects potentiels vous liront, mais n'interagiront pas forcément.

Votre cible doit se reconnaître dans la stratégie de contenu. Vous devez connaître un maximum d'informations sur elle :

  • données démographiques : âge, genre
  • catégorie socioprofessionnelle
  • Ses centres d’intérêt
  • son problème actuel
  • ses peurs
  • ses besoins

Comment parlent-ils ? Utilisent-ils du jargon ? Des codes précis ?

Êtes-vous prêt ?

Pensez à la création de contenus comme la pratique de l'exercice physique ou des bonnes résolutions de nouvel an.

Vous ne commencerez pas à faire 100 pompes dès la reprise ou arrêter de fumer du jour au lendemain. Soyez indulgent avec vous-même au début. Mettre des objectifs trop hauts, trop vite peut vous dégoûter.

La création de contenus est un concept itératif. Votre premier contenu pourrait cartonner comme faire un flop. Vous ne trouverez pas une audience, une crédibilité et des gens prêts à vous offrir tout sur un plateau du jour au lendemain.

Si vous êtes un perfectionniste, vous allez devoir vous faire violence pour accepter que vous allez vous lancer sans être parfait. On n'est pas en train d’essayer de créer le chef d’oeuvre du siècle mais de créer un flux de contenus régulier, voire quotidien, et d’apporter de la valeur quotidienne à son audience, recevoir du feedback, et vous améliorer dans le processus.

La raison la plus courante pour laquelle les gens échouent à créer du contenu est simplement l'abandon.

C'est d’abord une histoire de courage et de régularité.

Êtes-vous prêt ? Lancez-vous.

Vous n'êtes pas prêt ? Lancez-vous quand même et construisez le parachute dans la descente.

Prêt pour la suite ? On va mettre des paillettes sur votre profil :

🧑‍💻
Optimiser votre profil Linkedin

Retour au chapitre précédent :

Retour au sommaire :

Sommaire
Sommaire