💸

L'opportunité Linkedin

Pourquoi créer du contenu sur Linkedin ?

Les personnes qui veulent créer du contenu sur Linkedin ont en général 3 objectifs:

  • Visibilité
  • Clients
  • Crédibilité

La visibilité permet d'élargir son réseau. Linkedin a cette philosophie de "deuxième réseau": montrer votre contenu également à des personnes dans le réseau de vos connections. Vous avez donc la possibilité sur un ou plusieurs posts de faire un nombre de vues anormalement haut par rapport à votre communauté.

Parmi ces vues figurent des clients potentiels.

Selon votre industrie ou votre offre, il est rare que ces prospects vous contactent en ayant seulement vu une fois un post. Votre but est donc de répéter de bonnes performances, en "captant" l'audience au fur et à mesure.

Chaque post est vu en général des milliers de fois, c'est autant d'impressions publicitaires gratuites.

Linkedin fait aujourd'hui la part belle aux créateurs de contenus individuels et non aux marques. Le but à terme de Linkedin en tant qu'entreprise est que les individus soient de fortes marques pour alimenter la partie "média", et que les entreprises qui souhaitent exister fassent de la publicité. C'est le modèle économique le plus viable pour eux.

Concrètement, vous aurez beaucoup plus de chance d'être sur le fil de vos prospects en prenant la parole en tant que personne et non en tant que marque. Si vous ne le faites pas, vous prenez le risque que vos concurrents prennent la parole et passent devant vous en tant que "top of mind".

💡

Le concept de "top of mind" est que votre nom ressorte en premier quand on parle de votre secteur d'activité. Plus votre contenu est "niché", plus vous avez de chance d'être "top of mind" sur un secteur restreint.

On pourrait résumer l'idée comme ça:

image

Votre niveau réel a de l'importance, mais pas autant que la projection publique et en contenus de votre niveau.

Pourquoi choisir Linkedin en particulier ?

Linkedin est une plateforme qui n'est pas encore prise d'assaut comme Instagram ou Facebook. Linkedin est aussi une plateforme à grosses barrières à l’entrée. Les codes s'y rattachant sont complexes, les personnes sont plus discrètes, les likes plus difficiles à obtenir. Les utilisateurs sont là pour recevoir du contenu de qualité pour progresser dans leur domaine.

"Réussir" sur Linkedin est très différent d'Instagram ou d'autres plateformes. Ce n'est pas plus difficile ou plus facile. C'est surtout que le monde B2B est complexe, plus discret, moins accessible. Certaines personnes très actives et appréciées sur Instagram ou TikTok sont ignorées sur Linkedin. Certains créateurs populaires sur Linkedin sont ignorés sur d'autres plateformes.

Le fait que Linkedin soit perçu comme une plateforme ennuyeuse et les sujets abordés techniques vous créera un avantage concurrentiel si vous avez des facilités à naviguer dans ce monde-là.

Le deuxième aspect découle du premier et réside dans la rareté.

Linkedin, comme TikTok est une plateforme où les utilisateurs sont très gourmands en consommation de contenus. Avec seulement 0,6% de créateurs hebdomadaires, Linkedin souffre d’un déficit créateurs / consommateurs. Ce déséquilibre est favorable aux créateurs de contenus réguliers.

Mais créer du contenu ne signifie pas créer du contenu de qualité ou du contenu qui reçoit de l'engagement.

Les créateurs de contenu de qualité, sur un secteur de niche, qui créent de l'engagement, sont une infime minorité.

Trouver votre niche, votre voix, et votre stratégie vont provoquer votre opportunité.

Les bénéfices à moyen terme

Vous ne pouvez pas raisonner sur le bénéfice de création de contenus à courts termes.

Il ne s’agit pas de faire des ventes directes sur vos posts, mais d’être identifié comme l’interlocuteur de confiance. La personne qui va venir dans l’esprit des gens quand ils auront un besoin dans votre domaine. En marketing, c’est ce qu’on appelle être le “top of mind”.

Pour arriver à cet objectif d'être le premier dans votre domaine, vous pouvez réduire votre domaine de manière très "niche". Cette niche doit être tellement petite que vous devez être seul dessus. En étant seul, vous serez premier. En créant du contenu, vous serez de plus en plus crédible et votre audience commencera à s'engager. À terme, une partie de cette audience vous contactera pour en savoir plus sur vos services.

Au début, tout le monde galère à avoir des interactions. Impossible de vous dire si votre contenu va "scaler" en quelques jours, quelques mois, ou après 1 an. Il ne faut pas ici réfléchir de manière linéaire mais exponentielle.

💡

"Scaler" est un concept de start-up où les résultats sont médiocres pendant une certaine période avant d'exploser positivement sur la courbe à un moment X.

image

Graphique de Jack Butcher sur la création de contenu dans Visualize Value.

Le fonctionnement concret de "l'inbound" sur Linkedin

💡

La différence entre "l'inbound" et "l'outbound" est simple. L'inbound, ce sont les clients qui viennent à vous. L'outbound, c'est toutes vos démarches visant à aller chercher vos clients.

Les "ambassadeurs" vs les "fantômes".

Lorsque vous créez du contenu, deux types de personnes apparaissent :

  • des ambassadeurs : des gens qui n'ont peut-être pas besoin de vos services mais qui vous kiffent et vont parler de vous. La plupart du temps, ils vont "liker" ou commenter votre contenu, mais ce ne sont généralement pas eux qui vont acheter. En revanche, leur appréciation pour votre contenu sera répercutée sur le deuxième réseau.
  • des prospects 🤑 : Paradoxalement, ceux qui sont susceptibles de vous acheter sont assez discrets sur leur activité Linkedin. Ils regardent, observent, lisent, mais ne rentrent pas en relation avec vos contenus. Généralement, les prospects débarquent de nulle part avec un message dans votre boîte de réception, ils vous suivent depuis quelques mois mais vous n'avez jamais entendu parler d'eux.

Un peu de mathématiques :

Le problème de la prospection c'est qu'on va voir quelqu'un qui ne nous connait pas et il faut le convaincre. Beaucoup de discussions et d'énergie fournies pour souvent avoir des non.

Avec l'inbound marketing, les clients viennent à vous et c'est une clientèle qualifiée : ils vous connaissent déjà, ont déjà identifié leurs besoins, sont convaincues par ce que vous faites et ne vont donc pas négocier les tarifs.

👉

La règle du 90-9-1 sur Linkedin : - seul 1 % des internautes crée du contenu - 9 % le commentent - 90 % restent passifs

En général, le nombre de likes et commentaires est 50 à 100 fois inférieur au nombre de vues réel. Il y a un donc une partie très importante de personnes qui vont vous lire sans que vous n'en ayez connaissance. Ces personnes "fantômes" sont un réservoir de prospects très important.

Autrement dit : il y a de la place sur Linkedin ! Il n'y a quasiment pas de concurrence (comparé à d'autres réseaux comme Instagram par exemple).

Devenir un leader d'opinion

Un leader d'opinion regroupe ces 4 critères :

  • audience : un nombre d'abonnés important.
  • taux d'engagement : c'est le rapport entre les vues et les interactions. Le but du jeu est que ce taux d'engagement soit le plus élevé possible.
  • expertise : il faut que vous deveniez une référence dans un domaine le plus restreint possible.
  • influence : l'intérêt d'être sur Linkedin c'est d'attirer des clients et donc ça veut dire d'être capable d'appeler l'audience à passer à l'action.

Linkedin en chiffres

👉 45,6% des décideurs B2B ont découvert un contenu qui a mené à un achat sur LinkedIn (statistique bien supérieur à Facebook ou Instagram).

👉 92% des acheteurs B2B interagissent avec des leaders d'opinion. Le but du jeu est donc de devenir un leader d'opinion.

Source : digimind

image

L'histoire Linkedin de Valentine Sauda

Valentine Sauda est freelance en copywriting et stratégie de contenu, elle est devenue rapidement une référence grâce à des visuels léchés et une tonalité décalée.

"Je m'appelle Valentine, j'ai 24 ans, et je suis passée du fond du gouffre financier et professionnel à l'éclate totale et l'équilibre en 6 mois. Grâce à la création de contenu sur LinkedIn.

Aujourd'hui, mes posts réguliers, amusant et spontanés m'ont permis de construire une petite communauté qui fait rayonner mes services. Je suis reconnue par mes pairs comme spécialiste de mon domaine et ai relancé mon activité de freelance qui jusqu'ici était en déclin. Toutes les semaines je reçois des messages très simples "j'aime ce que tu fais, viens on travaille ensemble". Le closing est très rapide, un appel de 30 min, 2 versions du devis maximum et le contrat est signé.

Avant LinkedIn, je devais prouver sans cesse ce dont j'étais capable de faire. Aujourd'hui les prospects viennent à moi sans remettre en question mes compétences. Comme si un "like" d'une personne de leur réseau servait de recommandation. Et ça c'est trop cool."

Prêt à passer à la suite ? C'est par ici que ça se passe :