👑

Trouver votre monopole personnel

Les meilleurs créateurs de contenus ont tous la même stratégie sur le long terme :

👉

Créer du contenu de haute qualité. Le poster sous son nom propre. À haute fréquence. Avec son propre registre. Sur du long terme.

En revanche, tous ces créateurs diffèrent sur la tactique à adopter:

  • Certains jouent les rassembleurs, d'autres les méchants.
  • Certains créent de la vidéo, d'autres du contenu ultra court et percutant.
  • Certains vont parler de marketing, d'autres vont parler d'intelligence artificielle.
  • Certains vont s'adresser à un million de personnes, d'autres vont s'adresser à des micro-niches de 5000 personnes.

🤔 Comment trouver cette tactique ?

Il s'agit de l'intersection entre

  • Vos intérêts (Ce qui vous anime, ce sur quoi vous avez du plaisir à parler, ce qui vous passionne).
  • Vos compétences (Ce qui est facile à faire pour vous, ce sur quoi vous pourriez parler pendant 30 minutes sans préparation et impressionner la salle, les sujets sur lesquels les gens vous trouvent "expert" et vous vous dites que ce n'est pas grand chose.)
  • Votre personnalité (Qui êtes vous au quotidien ? Comment parlez-vous ? Quelles sont vos expressions, votre manière d'être).

💡

L'intersection entre ces trois aspects est votre "monopole personnel". C'est ce que les gens vont dire de vous quand vous n'êtes pas là pour vous identifier.

Par exemple :

"Ah oui, le mec avec la newsletter sur la finance ?" (Coucou Yoann Lopez)

"Ah oui, le premier ministre avec l'accent ? (Coucou Jean Castex).

Le monopole personnel est un processus itératif et complexe.

Cependant, si vous attendez d'être prêt pour y aller, vous commencerez en 2058 quand on habitera sur Mars. C'est dans l'expérimentation, le feedback, et dans le processus que vous trouverez votre monopole personnel.

Nous n'avons pas inventé ce concept. Il a été discuté sous de nombreuses formes par des auteurs talentueux :

😎 Le retour d'expérience de Thibault. monopole personnel : les mèmes / marketing B2B / Polarisation.

Le 31 décembre 2020, j'ai fait le choix de me lancer en freelance.

Pour plusieurs raisons, je sentais que je n'étais pas aligné avec ma situation pro à l'époque. J'avais l'intuition qu'il se passait des choses dans le monde et que j'allais regretter le fait de ne pas essayer de faire l'écart en 2021.

Je me fixai alors un chiffre (complètement arbitraire 😁) de 1 million de vues à atteindre sur Linkedin en 2021, et de trouver mes clients de façon naturelle grâce à mes posts.

Pas de plateforme de freelances, pas de démarchage. J'appelle ça aujourd'hui "l'acquisition organique" même si l'expression n'existe pas vraiment.

J'ai atteint les 1 million de vues en 2021 fin avril, sans "lead magnet", pod ou toute autre forme de triche.

image

Dans ma spécialité, le B2B tech, tout ce qui se fait en marketing est extrêmement sérieux et ennuyeux 😩. Mais la tendance actuelle est que même les boîtes avec les produits les plus "boring" arrivent à vendre avec de l'humour et de la légèreté.

J'ai donc décidé d'exporter une tendance d'Instagram vers Linkedin avec laquelle je suis très à l'aise : les mèmes.

Certains trouvent ça déplacé, peu professionnel. Certains sont intringués, d'autres adorent.

Ça n'a aucune importance, car 90% des gens en France ne comprennent pas un traître mot de ce dont je parle dans mes posts.

Mais si à la fin, les 20 000 personnes de ma/votre niche vous voient comme le numéro 1, vous débloquerez énormément d'opportunités.

Parce que vous faites partie des 1% qui osent créer du contenu.

Vous écartez de fait toute la compétition en jouant sur du long terme. Grâce au courage, à l'authenticité et la régularité, vous doublerez les gens qui n'ont pas fait ce travail-là 💪.

Bien, passons à l'étape 2 :

☝️
Choisir ses grandes thématiques

Retour à la page précédente :

Retour au sommaire :

Sommaire
Sommaire