♟️

Choisir une stratégie

Pour trouver sa tonalité, il y a trois manières de s'y prendre. On peut partir de:

  1. Sa cible
  2. Son secteur
  3. Sa personnalité

Partir de sa cible

On est d'accord que si vous cherchez à toucher les cadres dirigeants de 50 ans et plus dans le secteur de la santé, vous n'allez pas leur parler de la même manière qu'à des jeunes écolo-bobo qui passent leurs soirées sur Netflix.

Il y a plusieurs scénarios possibles :

Une cible claire et définie

BANCO. Dans ce cas là, vous pouvez partir sur cette stratégie et analyser la manière dont votre cible s'exprime.

Des cibles différentes

Ça va être compliqué d'avoir un discours qui convient à tout le monde.

Cible pas encore définie

Rien ne sert de partir sur cette stratégie.

Concrètement, comment s'y prendre ?

Tout simplement en étudiant votre cible. Sur Linkedin, vous avez la possibilité de faire des recherches par mots-clés. Donc si votre cible sont les CEO dans le secteur de la santé, rien de plus simple que d'effectuer une petite recherche.

Analysez ensuite une bonne cinquantaine de profils : Comment communiquent-ils dans leurs propres posts ? Comment interagissent-ils entre eux dans les commentaires ?

Analysez tout, et copiez. Tout simplement.

image

L'exemple de Michel Strukov

Michel Strukov aide les consultants à générer de nouvelles affaires sur Linkedin avec sa Méthode Signature.

Son offre est claire et sa cible aussi. Il s'adresse principalement à des hommes âgés entre 40 et 60 ans, cadres dirigeants en B2B dont les budgets sont très élevés.

Par conséquent, sa tonalité est complètement alignée avec ce type de profil : plutôt classique, raffinée, autoritaire et rassurante.

Partir de son secteur

Si vous choisissez cette stratégie, vous avez deux options :

  1. Soit vous communiquez comme tous vos concurrents
  2. Soit vous faites l'inverse

Communiquer comme tous vos concurrents vous permettra d'être facilement légitime, mais cela ne vous permettra pas de vous différencier. Or, la différenciation est importante, surtout si vous êtes en démarrage d'activité (il faut que vous fassiez votre trou). Si vous avez le goût du risque, vous pouvez adopter la stratégie inverse et tout simplement aller à l'encontre de tout ce qui se passe dans le secteur actuel.

Secteur concurrentiel

S'il y a beaucoup de monde qui propose les mêmes services que vous, vous avez tout intérêt à chercher la différenciation.

Secteur peu concurrentiel

Dans ce cas, vous êtes un peu plus libre et n'avez pas nécessairement besoin d'être radicalement différent pour vous faire remarquer.

image

L'exemple de Thibault Louis

Thibaut est arrivé sur un secteur très concurrentiel : celui du copywriting dans le B2B. Il n'avait pas le choix, il fallait se démarquer.

Sa stratégie ? Aller à l'inverse de ce qui se fait en communication B2B et lancer les mèmes sur Linkedin.

Partir de sa personnalité

Ne vous méprenez pas. Dans tous les cas, votre tonalité doit effectivement représenter votre personnalité. La question est juste de savoir : à quel point cela sera votre élément différenciant ou non ? Et à quel point devez-vous en jouer ou non ?

Vous êtes freelance ou indépendant

Dans ce cas, vous vendez vos services et votre temps homme. Vous êtes probablement sur un marché déjà établi et vos services ne sont pas tellement différents d'un autre freelance qui fait la même chose que vous. Ce qui va faire la différence c'est votre personnalité.

Vous êtes entrepreneur

Vous êtes donc l'ambassadeur n°1 de votre marque. Souvent, la personnalité d'une marque et ses valeurs sont très liées à celle du ou des fondateurs.

Vous êtes salarié

Tout dépend de la liberté dont vous jouissez par rapport à votre entreprise. Si elle vous laisse assez libre du contenu que vous publiez, alors misez sur votre personnalité pour créer votre propre personnal branding et vous détacher de l'entreprise pour laquelle vous travaillez. Cela attirera beaucoup plus d'opportunités de carrière. En revanche, si votre entreprise ne vous y autorise pas, alors partez sur la cible ou le secteur.

image

L'exemple d'Emmanuel Paraschiv

Emmanuel est arrivé sur un secteur assez neuf mais sur lequel c'est le moment de se faire une place : le coaching Linkedin. Afin d'écarter la concurrence grandissante, il a décidé de tout miser sur sa personnalité quelque peu ... hors norme. Entre sa moustache, ses gros mots assumés et ses phrases plus qu'autoritaires (on se fait presque engueuler), on est servi ! On aime ou on n'aime pas, mais au moins on s'en souvient.

🦄

Au final, le plus fréquent est de faire un mélange entre les stratégies. Pour les freelances et indépendants notamment, on remarque le plus souvent un discours adapté à la cible, mais qui reflète tout de même la personnalité pour se différencier de la concurrence.

📝 Un petit exercice pour finir

Prenez 10min pour évaluer votre situation et choisir une stratégie.

Rappel de la méthode :

image

Ceci est une proposition, mais c'est à vous de choisir en fonction de votre situation. Chaque cas est unique, à vous de voir comment vous voulez placer vos pions.

C'est fait ? Passez à la suite :

🏄‍♂️
Construire son slider de tonalité

Retour à la page précédente :

Retour au sommaire :

Sommaire
Sommaire